Le rhum agricole est issu directement du jus de canne frais juste après sa coupe. Il se distingue du rhum de mélasse qui provient du résidu broyé de la canne. Complexe et diversifié, il mérite une découverte approfondie afin d’en apprécier encore plus les qualités exceptionnelles.

 

Origine et histoire du rhum agricole

Au début était la canne

L’origine du rhum agricole est l’exploitation de la canne à sucre qui remonte au VIIe siècle avant notre ère en Extrême-Orient. Le mot Candy (issu du mot Sanskrit “kandha”) désigne le sable sucré fabriqué après cuisson du jus de canne. Cette épice très prisée était déjà commercialisée du temps des Perses.
Forte de sa préciosité, la plante est ensuite exploitée dans tout le bassin méditerranéen et Christophe Colomb l’importe en République Dominicaine en 1493. Les Français commencent son exploitation en Guadeloupe et Martinique et de nombreuses raffineries sont créées dans les principales villes portuaires de la métropole. Ce sera le début d’un commerce juteux entraînant une exploitation humaine sans précédent : le fameux commerce triangulaire (des produits manufacturés européens sont échangés en Afrique contre des esclaves qui sont, eux, déportés dans les Caraïbes et échangés contre des matières premières, sucre en tête).

 

Champ de canne à sucre en Martinique lors de la récolte

 

Les débuts houleux du rhum agricole

Les planteurs savent transformer la mélasse en boisson alcoolisée appelée, alors, tafia. En 1694, le Père Labat perfectionne le processus de fabrication de cette boisson par distillation, créant une eau-de-vie de canne appelée Rhum. En France, ce nouvel alcool connaît des débuts très controversés et les Anglais beaucoup moins regardants sur les réglementations, s’emparent de ce négoce. La denrée se bonifiant lors des transports maritimes, un commerce de contrebande s’installe avec les îles sucrières françaises. La célèbre boisson sera finalement autorisée par Napoléon en 1803.
Au XIXe siècle, l’entrée sur le marché de la betterave sucrière et l’abolition de l’esclavage freine l’importation de sucre raffiné en métropole. Dès lors, les planteurs doivent trouver un nouveau débouché pour leurs cannes et commencent à distiller directement le jus de canne fermenté, aussi appelé vesou. Beaucoup de plantations voient le jour, notamment à Saint-Pierre en Martinique qui en devient la principale plateforme de production. Mais l’éruption de la montagne pelée en 1902 met un terme à ce marché qui se déplace en Guadeloupe. La production de rhum agricole va doucement s’implanter jusqu’à devenir aussi importante que le rhum de mélasse dans les années 70.

 

Aire géographique de production

Le rhum agricole représente moins de 10 % de la production mondiale de rhum actuelle. Le climat et le terroir sont des facteurs déterminants. Un taux d’ensoleillement constant, une bonne ventilation et une pluviométrie importante permettent d’assurer une canne de bonne qualité. Le sol, ou terroir, est gage de sa typicité.
Ces spécificités se retrouvent dans les régions tropicales tout autour du globe, et particulièrement dans les territoires d’Outre Mer français. Réputé pour ses riches notes de canne, il est le symbole du rhum dans la plus pure tradition française. Voici un petit tour des distilleries présentent dans les DROM.

 

Martinique

Grâce à un terrain propice, un climat idéal et des variétés scrupuleusement sélectionnées, le Rhum agricole martiniquais est particulièrement apprécié. Un savoir-faire unique et des distilleries de qualité ont servi à créer la réputation inégalable de ce produit de qualité. La Martinique a d’ailleurs obtenu un label AOC en 1996. Les dix distilleries martiniquaises actuelles sont :
Distillerie J.M
Distillerie Saint-James
Distillerie Depaz
Distillerie Neisson
Distillerie Saint-Etienne
Distillerie La Favorite
Distillerie Dillon
Habitation Clément
Distillerie La Mauny
Plantation 3 rivières

 

Guadeloupe

Possédant les mêmes conditions climatiques que la Martinique voisine, l’elixir y est très réputé et plusieurs distilleries, parfois familiales, sont présentes sur l’île principale et à Marie-Galante.
Distillerie Damoiseau
Distillerie Rhum Bologne
Distillerie Séverin
Distillerie Longueteau
Distillerie Poisson
Rhumerie Montebello
Distillerie Bielle
Habitation Bellevue

 

Guyane française

La culture de la canne à sucre est historique en Guyane et la distillerie Saint-Maurice est la seule distillerie “fumante” restante, c’est-à-dire possédant sa propre plantation.

 

La Réunion

Avec son sol volcanique et son climat généreux, la canne de la Réunion a acquis depuis longtemps une excellente renommée. Son jus de canne riche en sucre est gage d’un rhum agricole très réputé.
Distillerie Isautier
Distillerie Savanna
Distillerie Rivière du Mât

 

Polynésie française

La canne à sucre prolifère aussi dans cette partie du globe où sa culture est ancestrale. La production de la boisson spiritueuse est en plein essor sur trois distilleries :
Distillerie Pari Pari
Distillerie Manutea
Rhumerie Mana’o Tahiti

 

Les marques de rhums agricoles les plus renommées

Le choix d’un bon rhum est toujours un moment important, que ce soit pour sa propre dégustation ou pour l’offrir. Chacun possède ses caractéristiques uniques et il est avant tout nécessaire de faire la différence entre rhum blanc ou vieilli en fût. Voici un petit aperçu de ces différences et des marques de rhums agricoles les plus renommées :

Le rhum blanc (ou jeune) est translucide. D’un caractère fort et sec, le boire pur permet d’en apprécier les arômes. Il entre dans la composition de différents cocktails tels que le mojito ou est juste accompagné de sucre de canne et de citron comme le traditionnel Ti Punch antillais.

Le rhum ambré a mûri en fût de chêne pendant plus d’un an ce qui lui confère une robe dorée et un goût soyeux. Le Rhum ambré paille Bally à la composante fruitée, garde la vivacité du rhum blanc.

Le rhum vieux VO (Very Old), VSOP (Very Superior Old Pale) ou XO (Extra Old) est un rhum élevé dans des barriques de chêne pendant respectivement 3,4 ou 6 ans. Ce vieillissement apporte des notes plus ou moins boisées et augmente la richesse de ses arômes. Considéré comme l’un des meilleurs rhums agricoles, le rhum JM VSOP se distingue par un mélange complexe de notes d’épices, de canne, de coco et de café.

Parmi les rhums millésimés, c’est-à-dire ayant dépassé les 6 ans de vieillissement, citons le Rhum vieux Père Labat 2010, véritable voyage gustatif qui délivre avec profondeur ses subtils arômes de chocolat, café et fruits secs boisés.

Dégustation du rhum agricole

Servi à température ambiante, le choix de cette boisson spiritueuse est avant tout une question de goût. Voici deux exemples de dégustations afin d’affiner votre perception :

Rhum blanc Bielle

Il est originaire de l’île merveilleuse de Marie-Galante en Guadeloupe, dont le nom évoque déjà un voyage à lui tout seul ! Sa terre agricole riche est embaumée par les effluves de l’océan et produit une canne à sucre exceptionnellement aromatique. La spécificité du rhum agricole de cette île vient de son exploitation dans les pures traditions ancestrales et ajoute à son authenticité.
Cet alcool à 59° non vieilli, dégage au nez la fraîcheur de l’iode et les notes fruitées de la canne à sucre. En bouche, les arômes forts de terroir mettent en valeur celles subtiles de la vanille. Ce rhum, plusieurs fois médaille d’or au concours général agricole et de Bruxelles, est tout à fait indiqué pour concocter le fameux Ti Punch !

Clément VSOP Vieux

Issu de l’habitation Clément en Martinique, ce rhum vieux, d’une grande richesse aromatique, exprime toute la typicité du terroir martiniquais ainsi que son savoir-faire reconnu. Son taux d’alcool à 40° est le fruit d’un long vieillissement de 4 années en plusieurs étapes. Labellisé AOC et médaillé d’or au Concours Général Agricole de Paris et à l’International Rum Conference de Madrid en 2012, c’est un des musts à ramener dans sa valise.
Son élégante robe acajou relève sa complexité aromatique qui se révèlent déjà au nez par des notes de fruits secs grillés et de vanille. La bouche est onctueuse, et marquée par des notes de cannelle et de moka torréfié. Le final, d’une bonne longueur, le rend encore plus noble et en fait un cadeau idéal !

Fruit de la quintessence d’une belle herbe sucrée, le rhum agricole a su imposer, après des siècles de déboires et d’expérimentations, son élégance et sa saveur inégalée pour notre plus grand plaisir. La gamme des rhums arrangés BANQERO est d’ailleurs produite par la Distillerie Séverin en Guadeloupe à partir des meilleurs rhums agricoles de terroirs. Marié à des fruits et infusés de vanille pour certains, chaque bouteille de rhum arrangé BANQERO vous offre toute la magie des Caraïbes dans un seul verre.